Traduction NK pour Solidarité Internationale PCF


L'Initiative européenne des partis communistes et ouvriers, à l'occasion du 101ème anniversaire de la Grande Révolution Socialiste d'Octobre, déclare ce qui suit :

La Révolution d'Octobre a été le plus grand événement que le 20ème siècle ait connu. Les effets que la prise du pouvoir par la classe ouvrière a eus sur les travailleurs et les peuples du monde ont été visibles pendant des décennies et ont façonné l'évolution de l'histoire humaine.

Les systèmes publics de sécurité sociale, l'éducation publique, le système de santé publique, ont tous existé dans les pays capitalistes parce qu'ils ont d'abord été créés en URSS. La classe ouvrière dans les pays capitalistes était plus forte grâce à l'existence des pays socialistes. La seule existence des pays socialistes était assez forte pour affaiblir les capitalistes et donner plus de force au mouvement ouvrier dans le monde entier.

De nos jours, des années après le triomphe de la contre-révolution en URSS et dans les pays socialistes européens, les capitalistes continuent encore aujourd'hui à vouloir détruire toutes les conquêtes obtenues grâce à la lutte héroïque de la classe ouvrière et des peuples, inspirés par l'exemple des pays qui ont construit le socialisme communisme.

L'importance de la Révolution d'Octobre et de ses conséquences ne doit pas être oubliée ou manipulée. La Révolution d'Octobre, le mouvement communiste et l'histoire ne doivent jamais être assimilés au fascisme nazi. N'oublions pas que c'est l'URSS qui a vaincu le fascisme nazi et libéré les pays de l'Est !

L'exemple de la Révolution d'Octobre est une source d'inspiration pour les nouvelles générations de communistes à travers l'Europe, qui luttent dans des conditions très difficiles contre la bourgeoisie avec ses mécanismes et alliances étatiques et inter-étatiques, comme l'Union européenne et l'OTAN, qui nourrissent le risque de nouvelles guerres et confrontations impérialistes.

L'exemple de la Révolution d'Octobre est plein d'enseignements pour le mouvement ouvrier, qui développe une lutte acharnée contre les patrons et leurs gouvernements qui veulent détruire les droits sociaux, les droits du travail, les conventions collectives, les systèmes de sécurité sociale et de santé, qui veulent retarder l'âge de départ à la retraite et empêcher l'accès aux pensions publiques aux travailleurs.

L'exemple de la Révolution d'Octobre et de la construction socialiste est une arme puissante entre les mains des femmes de la classe ouvrière et des femmes des couches populaires, qui peuvent trouver de nombreux exemples de la manière dont leur libération ne peut s'accompagner que de celle de toute la classe ouvrière, de la manière dont l'égalité entre hommes et femmes ne peut être réalisée que dans un système social et économique qui mette un terme aux racines économiques des inégalités.

La Grande Révolution Socialiste d'Octobre 1917 a tracé la voie à suivre : détruire les relations capitalistes de production et l’État capitaliste par la révolution socialiste ; socialiser les moyens de production concentrés pour céder la place à une économie planifiée centralisée avec le contrôle des travailleurs sur la production et la distribution du produit social ; faire émerger la démocratie socialiste-communiste depuis les lieux de travail, construire un nouveau type d’État qui repousse jusqu'à leur disparition complète toute trace de relations marchandes de production, toute trace d'exploitation et d'oppression de certains êtres humains par d'autres, jusqu'au triomphe complet du communisme.

Pendant de nombreuses décennies, l'URSS et le reste des pays socialistes ont prouvé la supériorité du socialisme-communisme sur le capitalisme. C'est un fait que, pour la première fois dans l'histoire, l'exploitation de l'homme par l'homme a été dépassée et qu'en URSS et dans le reste des pays socialistes, les bases ont été jetées pour la formation d'une société supérieure, libérée de toute exploitation et de toutes formes d'oppressions.

C'est pourquoi nous sommes pleinement engagés à défendre et à promouvoir les progrès de la construction socialiste réalisés par le passé, tout en tenant compte des faiblesses et des erreurs, mais aussi et surtout, nous sommes engagés à reprendre la voie tracée par la Révolution d'Octobre il y a 101 ans, nous sommes engagés à organiser et développer de nouvelles révolutions qui conduisent la classe ouvrière de nos pays à une nouvelle voie de développement sans exploitation ni guerre, sur la base des relations entre pays reposant sur une coopération mutuelle et non sur le pillage et la spoliation.

Retour à l'accueil