Vous pouvez compter sur le PCP pour faire face aux difficultés et défendre les droits

Déclaration de Jeronimo de Sousa (SG du PCP)

Je voudrais partager avec vous ce sentiment d'inquiétude qui nous envahit face à la situation à laquelle nous sommes confrontés.

Mais je voudrais également affirmer que nous devons surmonter les difficultés et les dangers existants, où la parole se doit de laisser place à l'action, aux mesures de prévention et aux traitements cliniques qui préservent la vie, la santé et les droits.

On nous demande combien de temps. Nous n'avons qu'une seule certitude : nous devons aplanir cette courbe exponentielle des cas contaminés.

Et nous devons le faire en nous attaquant aux problèmes et en réagissant aux difficultés, sans sous-estimer l'épidémie mais en répondant avec courage et détermination.

Toutes les mesures de prévention et d'endiguement doivent être prises, oui, mais sans laisser la peur paraliser notre vie collective. L'exemple qui a été donné par le peuple portugais, par son respect strict des mesures déterminées par les autorités sanitaires, est un élément décisif dans la lutte contre ce problème de santé publique. Il est essentiel qu'à cela s'ajoute un effort pour garantir que le pays continue à fonctionner aussi normalement que possible dans le contexte qui résulte de ces mesures.

À l'heure actuelle, des mesures visant à renforcer et à investir dans le Service national de santé sont nécessaires pour lui permettre de répondre aux exigences actuelles, autant pour faire face à cette situation inédite que pour maintenir les autres besoins de santé.

Les gens et leur santé sont plus importants que les déficits ou les excédents budgétaires.

En ce moment très sensible, je tiens à saluer le dévouement du personnel soignant, ainsi que de tous les travailleurs qui sont engagés à répondre quotidiennement aux besoins de la population.

La situation que nous vivons aide à comprendre que c'est dans les services publics et le Service National de Santé [SNS] que les gens trouvent la garantie de leurs droits, en particulier le droit à la santé. Que cette leçon soit retenue pour l'avenir et pas seulement en temps de crise de santé publique.

Un mot en particulier à l'intention des travailleurs. Pour tous les travailleurs. Nous savons qu'il y en a déjà qui tentent de tirer parti de la situation, agitant la peur et la panique, profitant de la préoccupation légitime des travailleurs pour imposer une plus grande exploitation.

Combattre et liquider le virus, oui, mais il est  inacceptable qu'au nom de cela on cherche à liquider les droits, réduire les salaires, licencier, et imposer la loi de la jungle. La gravité de la situation exige une interdiction immédiate des licenciements et l'adoption de mesures de protection des droits.

Le pays doit continuer à vivre, dans de nouvelles conditions - c'est certain. Assurer la production nationale pour répondre aux besoins de la population en termes de biens et services, et proposer en même temps des solutions nouvelles aux problèmes qui vont se poser - ainsi que la dépendance du pays nous y oblige. Garantir un soutien aux familles, aux personnes âgées, aux travailleurs, aux petites et moyennes entreprises. Surmonter la logique du capitalisme qui, même en cette période de crise, fait passer les droits des travailleurs au second plan et cherche à exploiter au mieux les possibilités d'accumuler des profits immédiats via la spéculation et l'augmentation des prix, y compris des biens ou des produits de santé de première nécessité.

Pour surmonter tous ces problèmes, il faut du courage, de la détermination et faire les bons choix politiques. Aujourd'hui, la nécessité d'une politique patriotique de gauche est encore plus évidente.

Nous y voilà, ce parti, avec ses cents ans d'histoire, sur lequel les travailleurs et le peuple peuvent tojours compter. Dans toutes les heures difficiles, quand d'autres désertaient, le PCP a répondu Présent !

Encore une fois, au moment où les travailleurs et les gens ont le plus besoin du PCP, je peux affirmer que nous sommes là et que nous serons présents, agissant partout où cela sera nécessaire.

Vous pouvez compter sur le PCP pour s'élever afin de protéger la santé, résister aux difficultés et défendre les droits, et enfin ouvrir la voie de la souveraineté et du développement dont le Portugal a besoin.

Retour à l'accueil