Pinochet20 000 documents d'archives déclassifiés dont ceux de la CIA apportent la preuve du soutien des Etats-unis au coup d'Etat de Pinochet au Chili


Traduction JC (depuis le site du PC Colombien) pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Cf notre article précédent: Enregistrements inédits de Nixon et Kissinger sur les agissements de la CIA et des Etats-Unis au Chili et son rôle dans la politique de terreur menant au renversement d'Allende



Plus de 20 000 documents déclassifiés aux Etats-Unis, qui confirment que ce pays a encouragé et soutenu le coup d'Etat d'Augusto Pinochet en 1973, ont été remis aujourd'hui au Chili et seront incorporés à Santiago à la base de données du Musée de la Mémoire et des Droits de l'Homme.



Les documents, qui ont été remis au musée par le directeur du Chile Documentation Projectdes Archives nationales de l'Université George Washington, Peter Kornbluh, confirment de « façon très claire » l'intervention des Etats-unis dans le coup militaire du 11 septembre 1973 et son soutien au régime militaire.



Entre autres, les documents d'archives confirment une conversation qui s'est tenue en juin 1976 à Santiago entre le général Pinochet et le conseiller à la Sécurité National et ensuite Secrétaire d'Etat pendant la présidence de Richard Nixon (1964-1974), Henry Kissinger, lors de laquelle il lui apporte son soutien. « Nous souhaitons que votre régime soit pérenne. Nous voulons vous aider et non faire obstacle à votre travail. », a déclaré alors Kissinger à Pinochet, quelques minutes avant de prononcer un discours sur les Droits de l'Homme devant l'Organisation des états américains (OEA)



nixon kissinger« Tous les groupes de gauche du monde entier s'acharnent sur vous, car votre plus grand pêché n'a été rien d'autre que d'avoir renversé un gouvernement qui s'était converti au communisme », a-t-il ajouté.

 

 

Selon Kornbluh, Kissinger « était l'architecte du programme qui a tenté de renverser Allende entre 1970 et 1973 ». « Il était la personne-clé responsable de l'aide économique et militaire fournie à Pinochet afin de consolider son régime », assure-t-il



Kornbluh, qui est l'auteur de plusieurs livres sur la dictature chilienne, le plus récent étant The Pinochet File: A declassified dossier on atrocity and accountability, a joué un rôle important dans la campagne qui a permis de déclassifier les archives secrètes du gouvernement des Etats-unis. Des près de 24 000 documents remis au Chili, 2 000 sont de la Central Intelligence Agency(CIA) qui, selon ce que confient les archives, dès 1971, soit deux ans avant le coup d'Etat, a poussé en faveur d'un coup d'Etat contre le Gouvernement de Salvador Allende.



Le matériel remis, classé en quatre collections, comprend des transcriptions de certaines des conversations téléphoniques de Kissinger, et qui ont par la suite été dérobées, qui fournissent des informations sur la manière dont Pinochet et l'ancien chef de la police secrète (DINA), Manuel Contreras, ont tenté de couvrir l'attentat contre l'ancien ministre des Affaires étrangères Orlando Letelier, commis à Washington en septembre 1976.



Selon Kornbluh, ces documents pourraient servir dans les procès ouverts actuellement sur des crimes contre les droits de l'Homme commis pendant la dictature, tout en contribuant à forger le « verdict de l'Histoire » et à éduquer la prochaine génération. Après une présentation détaillée des documents, qui ont été exposés aux journalistes, Kornbluh a exhorté les gouvernements à promulguer des lois de transparence et à pousser pour la déclassification de ce type d'archives.

Retour à l'accueil