Le Parti Communiste Venezuelien demande de nationaliser les banques

Caracas. 10 novembre (SOURCE)


Au cours d’une conférence de presse, le Secrétaire Général du Parti communiste Vénézuélien Oscar Figuera, a demandé que, face à la crise profonde du système financier du capitalisme, l’Etat Vénézuelien nationalise tout le système financier, afin d’éviter de plus amples conséquences à l’encontre du peuple et de l’économie du pays.

 

Il a souligné que la solution à la crise du capitalisme est d’approfondir et accélérer la transition socialiste, en changeant radicalement les formes actuelles de production. Il a qualifié le système financier de "secteur le plus réactionnaire du capital et facteur de la domination et de la dépendance". Et a ajouté : "C’est le moment pour l’Etat Vénézuelien de décider de nationaliser les banques."

Il a conseillé de ne pas attendre la banqueroute, mais de le faire immédiatement.

Le Parti communiste a fait observer que ce que demande la société actuelle, face à la crise du capitalisme, c’est un changement profond du mode de production capitaliste au profit d’un mode de production socialiste, où ce ne serait pas seulement l’Etat qui aurait la charge de l’administration et des finances, mais où il partagerait celle-ci avec les travailleurs et les travailleuses.

(...) Selon Oscar Figuera, l’élection d’Obama ne donne aucune garantie de transformation profonde de l’ordre international. "Il [Obama] est le produit de la lutte des grands groupes économiques, nationaux et internationaux, pour le contrôle de l’appareil politique de l’impérialisme, qui est l’Etat Nord-américain. (...)

La formation de son cabinet est en train de montrer à quels intérêts va répondre le nouveau président des USA (...) Ce ne va pas être, précisément, aux intérêts du peuple, mais il va être à la recherche de la re-légitimation de la domination impérialiste, il va chercher à ce que le principal Etat impérialiste du monde se refasse une vertu aux yeux du peuple."

Oscar Figuera met en garde contre un ultranationalisme très puissant, hégémonique dans le gouvernement d’Obama, et qui se traduirait pas des souffrances encore plus grandes pour le peuple.

www.pcv-venezuela.org/

Retour à l'accueil