Déclaration des communistes membres de l'Assemblée Parlementaire de l'OSCE à Vilnius


Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


Aujourd'hui, 3 juillet, l'Assemblée Parlementaire de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), qui se tient à Vilnius en Lituanie, a adopté une nouvelle résolution anti-communiste intitulée « Sur la réunification de l'Europe divisée ». A ce sujet, les communistes, membres de l'Assemblée Parlementaire, ont rendu le communiqué de presse suivant:


COMMUNIQUE DE PRESSE


Déclaration des communistes membres de l'Assemblée Parlementaire de l'OSCE à Vilnius

 

Vilnius, 2 juillet 2009

 

Nous condamnons fermement la résolution « Sur la réunification de l'Europe divisée » approuvée par la commission générale de la démocratie, des droits de l'Homme et des questions humanitaires de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE qui, sous prétexte de combattre le totalitarisme, met sur un même plan communisme et nazisme.


Ce n'est pas seulement une tentative grossière de ré-écrire l'histoire, de nier la contribution inestimable qu'a apporté l'Union Soviétique à la victoire contre le Nazisme. C'est aussi une tentative d'apporter une légitimation politique aux persécutions de masse visant l'idéologie communiste, les communistes individuellement ainsi que les partis communistes, qui pourraient être accusés d'être « des structures et des modèles de comportement (...) qui perpétuent ou enjolivent le régime totalitaire ou tentent d’y revenir ou d’en assurer le prolongement dans l’avenir » et qui, par conséquent, devraient être démantelés selon le quatorzième paragraphe de la résolution. Nous constatons aussi que cette résolution est en contradiction avec les principes exposés dans la résolution sur la liberté d'opinion et d'expression, adoptée par la commission générale des questions politiques et de la sécurité de notre assemblée.


Nous condamnons par ailleurs fermement la chasse aux sorcières lancée contre les communistes et les partis communistes: l'interdiction des symboles communistes, des partis communistes, de l'idéologie communiste, la persécution des communistes, qui est orchestrée dans de nombreux pays de l'OSCE, y compris le pays hôte de l'Assemblée parlementaire de cette année. Ces faits constituent une grave violation des droits démocratiques, en particulier du droit d'expression politique et du droit à l'activité politique. Ces actions vont souvent avec une glorification des collaborateurs et peuvent aller jusqu'à la construction de monuments en hommage aux SS.


Finalement, nous déclarons notre solidarité avec nos camarades persécutés et déclarons que de telles actions ne nous effraient pas, et ne nous arrêteront pas dans nos activités.



Costas ALISSANDRAKIS                              Parti Communiste Grec (KKE)

Michel BILLOUT                                             Parti Communiste Français (PCF)

Skevi KOUKOUMA-KOUTRA                     AKEL, Chypre

Vaclav EXNER                                                Parti Communiste de Bohême-Moravie (KSCM)

Alessandro ROSSI                                           Parti Communiste de Saint-Marin

 

Site du Parti Communiste Grec: http://inter.kke.gr/

Site de l'AKEL: http://www.akel.org.cy/

Site de solidarité internationale communiste: http://www.solidnet.org/

Site de l'Assemblée Parlementaire de l'OSCE: http://www.oscepa.org/



Retour à l'accueil