t pobres estados unidos 12345 millions de pauvres aux Etats-Unis, 1 états-unien sur 7 sous le seuil de pauvreté


 

Chiffre record depuis les années 1960 et les premières estimations statistiques de la pauvreté aux Etats-Unis

 

 

 

Article de Tom Mellen dans le Morning Star, quotidien du PC Britannique



Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Le nombre de personnes aux Etats-Unis engluées dans la pauvreté est sur le point de connaître une hausse record, avec des taux de personnes en âge de travailler pauvres approchant les niveaux des années 1960 qui avaient poussé Lyndon Jonhson à lancer sa guerre contre la pauvreté.


 

Les chiffres du recensement de 2009 – la récession a plombé la première année de la présidence Obama – sont sur le point d'être publiés la semaine prochaine et les démographes s'attendent à de sombres conclusions.


 

On s'attend à ce que les données mettent à jour l'impact négatif sur le long-terme des politiques néo-libérales de l'ancien président George W.Bush.


 

Mais cela arrive à un mauvais moment pour le président Obama et son parti juste sept semaines avant des élections importantes où le contrôle du Congrès sera en jeu.


 

La hausse anticipée du taux de pauvreté – de 13,2% à 15% - pourrait être un nouveau coup dur pour les Démocrates qui luttent pour persuader les électeurs de les maintenir au pouvoir malgré le niveau élevé du chômage.

 

Vendredi, M.Obama a déclaré lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche que « le plus important effort que l'on puisse faire contre la pauvreté est de faire croître l'économie et de s'assurer que des emplois soient créés en conséquence ».


 

Il a réaffirmé son engagement à aider les travailler les travailleurs pauvres à atteindre un statut de « classe moyenne » - c'est-à-dire avec un niveau de vie décent – et a affirmé: « Si nous pouvons faire croître notre économie à un rythme plus élevé et créer plus d'emplois, alors tout le monde sera emporté dans ce cercle vertueux. »


 

D'interviews avec six démographes qui suivent de près l'évolution de la pauvreté ressort un consensus assez large sur le fait que les chiffres de 2009 devraient afficher une hausse significative du taux de pauvreté qui oscillerait désormais entre 14,7 et 15%.


 

Si ces estimations se révélaient exactes, près de 45 millions de personnes dans ce pays, soit plus d'une personne sur sept, étaient pauvres l'année dernière.


 

Cela serait la plus forte hausse de la pauvreté en une seule année depuis que le gouvernement a commencé à calculer les chiffres de la pauvreté en 1959.


 

Parmi la population en âge de travailler de 18 à 64 ans, les démographes s'attendent à des taux dépassant les 12,4%, contre 11,7% aujourd'hui.


 

Cela serait le maximum depuis au moins 1965, quand un autre président Démocrate, Lyndon Johnson, a lancé la guerre contre la pauvreté qui a étendu le rôle du gouvernement fédéral dans les programmes d'aides sociales, de l'éducation à la couverture sociale.


 

Avant que ses successeurs ne commencent à le démanteler, ce programme progressiste a permis de réduire le pourcentage de citoyens Etats-uniens noirs en-dessous du seuil de pauvreté, de 55% en 1960 à 27% en 1968.


 

Elise Gould, économiste du think tank « Economic policy Institute », a déclaré: « La grande récession poussera sûrement le taux de pauvreté pour les personnes en âge de travailler à son maximum depuis 50 ans, ce qui signifie qu'il est grand temps de lancer une nouvelle campagne contre la pauvreté ».

Retour à l'accueil