UE-barbelésDéclaration commune des Partis Communistes et Ouvriers des pays membres de l'Union Européenne


Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Le sommet des chefs d'Etat de l'UE du 11 février annonce une nouvelle attaque sévère contre la classe ouvrière et les peuples d'Europe. Les résolutions du Sommet, dans la lignée de la « Stratégie UE 2020 » qui perpétue et approfondit la Stratégie de Lisbonne, intensifient la politique anti-populaire de l'Union Européenne et des gouvernements bourgeois par l'adoption de mesures de choc imposées à la classe ouvrière et au peuple. Ils cherchent à renforcer la profitabilité des monopoles Européens à la fois au sein de l'Union Européenne et dans la compétition impérialiste internationale.


La stratégie de sortie de crise de l'UE repose sur l'adoption forcée de changements de grande envergure dans les systèmes de sécurité sociale, sur l'augmentation de l'âge de départ à la retraite et sur des coupes drastiques dans les salaires, les retraites et les acquis sociaux dans leur ensemble. Cette attaque porte l'empreinte des forces libérales et social-démocrates qui ont soutenu la stratégie du Capital en coopération avec l'Union Européenne.



Le déficit et la dette publique, ainsi que la surveillance des économies de plusieurs Etats-membres dont la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne sont utilisés pour une campagne idéologique d'intimidation des travailleurs dans toute l'Europe.



Les multinationales et les banques ont réalisé des profits colossaux en exploitant les travailleurs ainsi qu'en bénéficiant des subventions publiques, des exonérations fiscales, à la fois avant et pendant la crise. Ils sont désormais en concurrence sur les nouveaux prêts, pour se tailler la part du lion. Encore une fois, ils font porter tout le poids de la crise par les travailleurs, les pauvres, les petits et moyens agriculteurs ainsi que les travailleurs indépendants, en jouant sur l'alarmisme et intimidation.



L'esprit de résistance s'est aiguisé parmi les travailleurs Européens qui ne sont pas disposés à payer pour cette crise dont ils ne sont en rien responsables. En Grèce, au Portugal et dans d'autre pays, les travailleurs, les fonctionnaires et les petits et moyens agriculteurs organisent des manifestations et se mettent en grève contre les mesures d'austérité. Les Partis Communistes et Ouvriers signataires jouent un rôle actif dans ce mouvement, en première ligne de la lutte de classe.



Les Partis Communistes et Ouvriers appellent la classe ouvrière et les peuples, dans chaque pays, à organiser la contre-attaque et à dénoncer les partis qui soutiennent l'offensive anti-populaire de l'UE; à renforcer les rangs du mouvement syndical de classe; à rejeter le partenariat social qui défend ces politiques anti-populaires, et à apporter une réaction ferme à cette offensive anti-populaire, tout en revendiquant: le plein-emploi avec des contrats stables et des droits sociaux maximaux pour tous, une augmentation substantielle des salaires, l'abolition de toutes les lois anti-sociales et de casse du droit du travail, une réduction de l'âge de départ à la retraite et une Education, une Santé et une Sécurité Sociale 100% gratuite. Les travailleurs peuvent vivre mieux sans les capitalistes; ce sont eux qui produisent les richesses et, par conséquent, ils devraient en tirer les bénéfices.



================
Les partis signataires





Parti du Travail de Belgique

Parti Communiste de Grande-Bretagne

Nouveau Parti Communiste de Grande-Bretagne

Parti des Communistes Bulgares

AKEL, Chypre

Parti Communiste au Danemark

Parti Communiste d'Estonie

Parti Communiste de Finlande

Parti Communiste Allemand

Parti Communiste de Grèce

Parti Communiste d'Irlande

Parti des Travailleurs d'Irlande

Parti des Communistes Italiens (PdCI)

Parti Socialiste de Lettonie

Parti Socialiste de Lituanie

Parti Communiste du Luxembourg

Parti Communiste de Malte

Nouveau Parti Communiste des Pays-Bas

Parti Communiste de Pologne

Parti Communiste de Slovaquie

Parti Communiste des Peuples d'Espagne

Parti Communiste de Suède

 

=========


La déclaration reste ouverte à des signatures ultérieures

Retour à l'accueil