Iran - no warLe Parti communiste de Grande-Bretagne dénonce l'escalade belliciste du gouvernement britannique contre l'Iran

Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Le Parti communiste de Grande-Bretagne dénonce la décision du gouvernement Britannique d'envoyer un nouveau bâtiment de guerre, HMS Argyle, rejoindre les forces militaires américaines et françaises dans le Golfe et lance un appel à contribuer de toutes nos forces à la manifestation à Londres samedi organisée par le collectif « Stop the war ».

Le gouvernement Britannique a joué un rôle dangereux et tout à fait irresponsable en prenant la tête de la nouvelle politique de l'UE consistant à imposer un embargo total sur les exportations de pétrole Iraniennes à partir de juillet 2012 – dans des circonstances où cela sera perçu en Iran comme une attaque directe contre leurs intérêts souverains. Le chemin qui est suivi pourrait mener tout droit à un affrontement militaire majeur dont aucun pays ne pourra sortir indemne.

Toute la folie de cette politique est soulignée par le rapport publié ce mois-ci par l'Institut américain pour la société et la sécurité internationale selon lequel l'Iran manque des ressources nécessaires à la constitution d'une bombe nucléaire, aucune décision n'a encore été prise en ce sens et les contraintes actuelles en terme de ressources rendent tout pas dans cette direction fortement improbable. Dans ces circonstances, la constante escalade de la tension, alliée aux provocations militaires ouvertes des États-Unis, de la Grande-Bretagne, d’Israël et de leurs alliés, ne contribueront qu'à pousser encore plus le Moyen-Orient au bord d'une guerre qui prendra des proportions désastreuses.

Les interventions actuelles des États-Unis et de la Grande-Bretagne sont clairement motivées par une volonté résolue de maintenir de leur domination économique sur la région et de donner des gages à leurs alliés régionaux, l'Arabie saoudite et Israël. En outre, les menaces d'intervention impérialiste étrangère jouent le jeu des franges les plus réactionnaires du régime Iranien, en lui permettant de consolider son étau réactionnaire.

Le Parti communiste de Grande-Bretagne :

condamne les sanctions contre l'Iran, pénalisant le peuple Iranien dans son ensemble et faisant le jeu du régime théocratique ;

condamne les actions militaires actuelles provocatrices et extrêmement dangereuses ;

lance un appel à l'ouverture de négociations sous l'égide de l'ONU avec le gouvernement Iranien ;

exprime toute sa solidarité au Parti Tudeh et à tous ceux en Iran qui luttent pour rétablir la démocratie et contre la répression des droits civils et syndicaux ;

Retour à l'accueil