IndicomLes communistes indiens condamnent l’agression et les bombardements contre la Libye

 

Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


cpim.jpg

Communiqué de presse du bureau politique du Parti communiste d’Inde (Marxiste) :

 

 

 

 

 

Libye : stop à l’agression

 

 

Le Bureau politique du PCI (M) condamne fermement les bombardements aériens réalisés, par le moyen d’avions de chasse et de missiles lancés depuis des navires de guerre, par les forces de l’OTAN sur la Libye. Les frappes militaires des forces de l’OTAN comprenant la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis constituent un dangereux acte d’agression. L’OTAN répète désormais ce qu’il a fait en Irak, ce qui a mené à la mort de millions de personnes et à des destructions à grande échelle. Il a déjà été relevé que quarante-huit personnes ont trouvé la mort dans les attaques menées le premier jour.

 

 

En dépit du discours sur la protection du peuple Libyen, cet acte d’agression constitue une violation flagrante de la souveraineté de la Libye et une intervention préméditée dans un conflit interne en vue d’un changement de régime. L’hypocrisie des puissances occidentales peut être constatée dans leur connivence  avec l’intervention militaire Saoudienne afin d’écraser la révolte populaire et pacifique au Bahreïn. L’Occident n’a aucun scrupule à avoir recours à la force pour préserver ses intérêts dans la Libye et le Moyen-orient riches en pétrole.

 

La résolution du Conseil de sécurité en Libye a été utilisée par l’OTAN pour cette attaque. Les cinq membres du Conseil de sécurité, dont l’Inde, qui se sont abstenus sur la résolution devraient exiger immédiatement un réexamen de la résolution. Jusque-là, il doit y avoir arrêt de l’action militaire conduite par l’OTAN.

 

Le PCI (M) appelle toutes les forces démocratiques et progressistes en Inde à protester énergiquement contre cette nouvelle agression militaire de l’Amérique et de ses alliés contre un pays Arabo-africain.

 

 

Communist-Party-India301.jpg

Communiqué du Parti Communiste d’Inde:

 

 

 

 

Mettre fin au bombardement de la Libye

 

 

Le Parti communiste d’Inde (PCI) dénonce fermement le bombardement aérien de Libyens innocents par les forces de l’OTAN. Le parti estime que les frappes militaires de l’OTAN, menées par des forces de la France, de la Grande-Bretagne et des États-Unis forment le plus inhumain des actes d’agression.

 

On est en train de tenter d’occuper la Libye comme on l’a fait pour l’Irak, provoquant la mort et la destruction à grande échelle. Des dizaines de personnes ont déjà été tuées dans des attaques aériennes le tout premier jour.

 

Cet odieux acte d’agression, au nom de la protection du peuple Libyen, constitue une ingérence non déguisée dans les affaires internes touchant à la souveraineté de la Libye et une manœuvre préméditée pour instaurer sur place un régime fantoche. On doit laisser les peuples de Libye et du Bahreïn régler leurs affaires eux-mêmes. Toute ingérence extérieure ne fera que faire empirer la situation. Les yeux des États-Unis et de leurs alliés de l’OTAN sont rivés sur les richesses pétrolières et, de connivence avec le gouvernement Saoudien, ils essaient tantôt d’écraser la révolte populaire tantôt de la récupérer dans leurs intérêts.

 

Le parti exhorte également le gouvernement d’Inde à adopter une position ferme et a exigé un réexamen de la résolution du Conseil de sécurité de l’OTAN sur la Libye, qui a facilité l’attaque des forces de l’OTAN. Le gouvernement Indien doit également exiger, à travers l’ONU, un arrêt immédiat des bombardements aériens sur des innocents. 

 

Retour à l'accueil