pcbSolidarité avec le Parti Communiste Brésilien (PCB) cible d'une procédure d'interdiction lancée par une association sioniste !

 



Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Le Parti communiste brésilien (PCB), le doyen des partis communistes brésiliens, le parti du « Chevalier de l'espérance » Luis Carlos Prestes, est en danger. Par ses positions courageuses anti-sionistes, en faveur de la cause palestiniennes, il était depuis longtemps dans la ligne de mire de la Confédération israélite du Brésil (CONIB), organisation qui tente de rabattre la communauté juive vers la défense de la politique sioniste de l’État israélien.

 

Celle-ci a décidé en mai 2011 de passer à l'action lançant auprès du Ministère public électoral une action en justice en vue de faire rayer le Parti communiste des organisations reconnues sous prétexte d'anti-sémitisme.

 

La CONIB argue d'un article publié sur le site du PCB, écrit par un auteur argentin, et diffusé très largement sur le net pour accuser rien de moins le PCB d' « encourager la discrimination et la prolifération de l'intolérance religieuse, ethnique et raciale dans notre pays », justifiant ainsi sa demande d'interdiction du Parti communiste.

 

Le Parti communiste a lancé un appel à la solidarité et a également mis les points sur les i sur les accusations gravissimes de la CONIB :

 

Tout d'abord sur l'article lui-même, le PCB rappelle que ses propos n'engagent que leur auteur et que « certaines opinions exposées peuvent avoir un caractère polémique pour le PCB et diverger, sur certains aspects, de notre analyse marxiste de la lutte de classes au niveau mondial ».

 

S'ils rejoignent sur certains points la position du PCB, sur la dénonciation de l'impunité d’Israël et des massacres commis contre le peuple palestinien par exemple, ils ne représentent en rien la position du PCB.

 

Sur la question de l'anti-sémitisme, le PCB distingue anti-sionisme et anti-sémitisme, réaffirmant nettement sa condamnation tant de la politique sioniste de l’État israélien que de toute forme d'anti-sémitisme, de racisme et de xénophobie : « On ne trouve dans aucun document du PCB la moindre intolérance religieuse, ethnique et raciale contre quelque peuple ou communauté que ce soit. Critiquer la droite sioniste juive ne signifie aucunement critiquer la communauté juive qui, au Brésil et dans le monde, est composée également de militants démocrates, humanistes et communistes, qui luttent contre l’État terroriste d’Israël et se solidarisent avec le peuple palestinien. Le PCB peut se targuer d'une longue tradition, de sa fondation à nos jours, de militants et de sympathisants d'origine juive. »

 

Sur la question palestinienne, le PCB affirme haut et fort sa solidarité avec la lutte du peuple palestinien, de résistance contre l'occupation et pour la construction d'un État palestinien démocratique, populaire et laïc :


« Le PCB ne se soumettra pas aux intimidations, aux pressions d'organisations sionistes et de droite et il continuera à manifester une solidarité large, générale et sans réserves au peuple palestinien, victime de la scandaleuse impunité d’Israël ».

 

L'appel à la solidarité lancé par les communistes brésiliens, que nous reproduisons ci-dessous, a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures, essentiellement de militants communistes et progressistes brésiliens mais aussi venant du monde entier. Plusieurs partis communistes parmi lesquels les Partis communistes grec, libanais, allemand, colombien, espagnol, vénézuelien, équatorien, mexicain, péruvien et palestinien, ont déjà signé l'appel.

 

Nous communistes français, militants et dirigeants d'organisations du PCF nous reconnaissant dans la ligne prônée par le site Solidarité-Internationale-PCF, affirmons notre soutien et notre solidarité envers le Parti communiste brésilien menacé d'interdiction.

 

Le PCB lance également un appel à la solidarité individuelle, les militants communistes et progressistes désireux de souscrire à l'appel peuvent le faire via l'adresse mail du site (format nom/profession/affiliation) : pcf.solidarite-internationale@laposte.net

 

Appel à la solidarité lancé par le PCB

 

Nous apportons notre solidarité au PCB (Parti communiste brésilien) confronté à une action en justice qui l'accuse d'« encourager la discrimination et la prolifération de l'intolérance religieuse, ethnique et raciale dans notre pays ».

 

Que nous soyons d'accord ou non avec les positions politiques du PCB, nous reconnaissons en lui un parti qui, contrairement à l'accusation lancée contre lui, lutte pour une société laique, égalitaire et fraternelle sans aucune discrimination de quelque nature que ce soit.

 

Cette plainte absurde, en plus de porter atteinte à liberté d'organisation partisane, rentre en contradiction avec les dispositions gravées dans le marbre dans notre Constitution et renvoyant à la liberté d'organisation et d'expression.

Retour à l'accueil